• Connexion
  • Mes favoris
  • Mes alertes
  • Mes consultations
Retour au menu

Vous n'avez pour l'instant sélectionné aucun objet. Si un objet vous intéresse, cliquez sur le bouton "Favoris" sur la page de résultat ou sur la fiche de l'objet.

Ajouter aux favoris ou ajouter aux favoris

Une fois celui-ci sélectionné, un message s'affichera à l'écran et le bouton "Favoris" changera de couleur.

Ajouter aux favoris ou retirer des favoris

Cliquez à nouveau sur ce bouton pour retirer l'objet de votre sélection.

Conservez vos recherches et ne passez pas à côté du bien immobilier de vos rêves en créant un compte gratuit dès maintenant !

S'inscrire

Vous n'avez pour l'instant consulté aucune fiche objet.

fonctionnel
  • Acheter
  • Louer
+ de critères
- de critères

Etre membre USPI: vos avantages

Avantages pour les membres USPI Valais

 

  • Avantage commercial par la reconnaissance de votre professionnalisme grâce au droit Ă  l’utilisation de la marque et des logos USPI dans vos moyens de communication
  • Importants rabais sur les formations donnĂ©es par USPI Formation (par exemple, pour Immobase 1'700.- au lieu de 2'450.- et pour le Brevet fĂ©dĂ©ral de gĂ©rant d’immeuble 8'750.- au lieu de 9'700.-)
  • Utilisation libre et gratuite des versions Ă©lectroniques des formulaires-types de l’USPI Valais/CIV (baux Ă  loyer, conditions gĂ©nĂ©rales, etc.)
  • Rabais de plus de 80% sur les formulaires prĂ©-imprimĂ©s
  • Pour les personnes morales, possibilitĂ© d’inscrire gratuitement certains collaborateurs comme membres de catĂ©gorie B
  • Participation Ă  4 confĂ©rences-cocktails par annĂ©e, permettant de se tenir au courant des problĂ©matiques actuelles de la branche immobilière, et de rĂ©seauter entre collègues
  • Participation Ă  un rĂ©seau Ă©tendu de professionnels permettant d’échanger des contacts, des compĂ©tences, de partager des trucs et astuces, etc.
  • Participation gratuite ou importants rabais pour d’autres Ă©vĂ©nements immobiliers (sĂ©minaire annuel de la CIV/USPI Valais; JournĂ©e annuelle de l’expert immobilier organisĂ©e par la CEI; JournĂ©e UBS de l’immobilier Ă  la Foire du Valais, etc.)
  • DĂ©fense de vos intĂ©rĂŞts et points de vue auprès des pouvoirs publics cantonaux et fĂ©dĂ©raux. L’USPI est toujours consultĂ©e pour l’élaboration des nouvelles lois cantonales ou fĂ©dĂ©rales touchant directement ou indirectement la branche immobilière.
  • Labellisation de vos compĂ©tences (par exemple, Label Courtier)
  • Information rĂ©gulière sur l’actualitĂ© immobilière par les newsletters USPI Info

News

09.01.2019

Le Nouvelliste 9.1.2019

Scandales à Sion: Kathy Berset Solioz, présidente de la section valaisanne de l'USPI revient sur les deux affaires qui ébranlent la profession.

30.11.2018

Nouvelle réglementation européenne sur la protection des donnés: comment éviter d'être hors la loi

Le dernier "5 à 7" de l'USPI Valais a été consacré à cette nouvelle norme, car les professionnels de l'immobilier valaisan sont concernés. Comment s'y conformer, comment éviter d'être hors la loi? Me Sébastien Fanti était le conférencier du jour. En savoir plus: lire la chronique immobilière parue dans le NF du 28 novembre.

09.07.2018

Quand immobilier doit rimer avec professionnalisme

"Le marché de l'immobilier est aujourd'hui miné par l'amateurisme de pseudo-bureaux, le manque de formation d'agents sans scrupule, les intermédiaires digitaux qui promettent monts et merveilles en trois clics de souris..." Face à ces dangers, une seule réponse: le professionnalisme! C'est là l'un des engagements quotidiens de l'USPI Valais", explique la présidente, Kathy Berset, dans Bien Vivre 2018 qui vient de paraître. Lire l'article.

20.06.2018

La révision de la lex Koller est enterrée. Satisfaction de l'USPI Suisse, qui s'était opposée à ce projet délétère pour le développement de l'économie immobilière

Le Conseil fédéral renonce à réviser la loi fédérale sur l'acquisition d'immeubles par des personnes à l'étranger (FAIE ou lex Koller). Le projet prévoyait, entre autres, de soumettre à autorisation l'acquisition d'une résidence principale par une personne à l'étranger; une exigence assortie, s'il quittait la Suisse, d'une obligation de revente dans un délai de deux ans. Avec ce genre de tour de vis, on aurait découragé les étrangers à investir en Suisse. En savoir +.
Toute l'actualité